Gamescom 2017 (#2)

GC20172

Dans cette deuxième apostille spéciale Gamescom 2017 , faisons un tour de la scène indépendante et des jeux petits ou grands qui m’ont tapé dans l’œil !

Après le long tunnel du financement participatif, certains jeux indés poussés par la communauté ou un éditeur s’approchent enfin de la dernière ligne et font un peu plus parler d’eux. Citons Children of Morta (2018 sur PC, XONE, PS4) où vous devez gérer une famille de guerriers dans un univers médiéval et alterner entre phase d’action, aventure, et gestion du foyer.

Mais surtout, celui que j’attendais, c’est bien Cuphead (29 septembre, PC et XONE) qui de boss ruch (on enchaîne des combats contre des ennemis très puissants qu’il faut battre en plusieurs phases) devient boss rush et shooter (certains niveaux devront être traversé en évitant pièges et ennemis loufoques). Tout cela avec une esthétique magnifique de vieux dessin animé rappelant les premiers Mickey, où chaque forme était l’occasion de mille et une inventions et trouvailles :

Si l’horrifique Close To the Sun (PC, 2018) qui joue d’une élégante ambiance huis-clos au sein d’un paquebot art-déco ravagé et le jeu d’action RUINER (26 septembre sur PC, PS4, XONE) qui use d’une atmosphère cyber-punk appuyée de néons et de bruitages soignés ne m’ont pas laissé indifférent, c’est Biomutant (2018 sur PC, PS4, XONE) qui a éveillé toute ma curiosité avec ses petits personnages à fourrure armés de grandes lames et de pistolets lasers, une direction artistique très originale :

Mentions spéciale pour Enterre-moi mon amour, un petit jeu pour smartphone pour la fin d’année qui permet de suivre la vie d’une migrante syrienne.

Enfin, la Switch a une première exclu indé avec Flipping Death (fin 2017) où vous incarnée une jeune morte qui va posséder les vivants pour résoudre les problèmes de ses compagnons fantômes, tout cela dans une esthétique on ne peut plus barrée :

 

Allez,derniers mots, une liste-repentir, parce qu’il faut choisir, mais il y a aussi : Forgotten Anne, My Memory of Us, Fe, Pathfinder : Kingmaker et Crossing Souls.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s